Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 10:19

Dans les Yvelines, il y a de nombreux service à large dominante cadres dans le secteur des activités Postales et de Télécommunication : la DORIC/DSIC(informatique du courrier à Guyancourt), l’informatique de France Télécom à Equerre, Equinoxe, au Prisme, au Californien. Ils sont plus plusieurs milliers salariés de la Poste et de France Télécom, mais aussi de SSII (société de services en ingénierie informatique) prestataires pour ces opérateurs.
A cela s’ajoutent bien sûr les nombreux cadres « encadrants » sur les sites des entreprises du secteur implantés sur tout le département.


Relayant la campagne nationale, notre syndicat CGT FAPT des Yvelines lance une grande campagne de consultation des cadres : conditions, organisations du travail, rémunération, horaires, heurs supplémentaires, responsabilités, autonomie, reconnaissance, droit d’expression …

 

Questionnaire cadres à télécharger et à renvoyer à :

CGT FAPT 78 8 square de la Drôme, 78450 Villepreux ou par mail : cgtfapt78@orange.fr


Nous voulons, à travers cette consultation, recueillir suffisamment d’éléments objectifs pour mieux appréhender et analyser la situation des cadres dans leur travail et dans leur vie -  ce qu’ils vivent et ressentent tous les jours  - et leurs préoccupations …
… et agir avec eux, mieux, plus efficacement, pour améliorer leur situation et faire aboutir leurs revendications

Partager cet article
Repost0
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 20:50
L’exigence de respect des droits et de reconnaissance de la valeur du travail est plus que jamais d’actualité dans le contexte de crise actuel. Le mode de management en place met au second plan les qualifications, confond performance et disponibilité, met en péril la vie privée.
Il appelle à affirmer son individualité, nie la dimension collective du travail, juge d’abord le comportement individuel. Le management ne peut se résumer à une obligation de résultats déclinés individuellement et concentrés sur chaque individu. Vous pensez qu’il faut faire quelque chose mais vous ne savez pas comment ?
Se syndiquer à la CGT est un moyen efficace pour agir.
Quel est le rôle des syndicats ?

 

La raison d’être des syndicats est la défense des intérêts des salariés et les négociations sont les actes concrets qui la traduisent.

La négociation et la mobilisation ne s’opposent pas, elles se nourrissent au contraire mutuellement : la mobilisation contribue à ce que la balance penche en faveur des salariés, l’objectif de négocier donne sens et perspective à la mobilisation.

Chaque jour, des négociations se tiennent. De ces négociations dépendent les salaires, l’emploi, la formation, les conditions de travail, les mécanismes de promotion, les droits, l’exercice des libertés individuelles et collectives des salariés.

Quel que soit le niveau de négociation (l’établissement, l’entreprise, le groupe, la branche, le niveau professionnel ou interprofessionnel), le syndicat n’a qu’une force : le nombre de syndiqués, leur engagement (du simple adhérent au "militant" le plus actif) dans la vie syndicale.

80% des 23 millions de salariés français jugent le syndicalisme indispensable !... et pourtant la France compte moins de 9% de syndiqués. Dans ce paysage, la CGT est une force de référence qui compte.

 

C’est vrai, la CGT a l’air d’un syndicat efficace mais plutôt pour les "petites" catégories, elle oublie les cadres !

 

Ce n’est pas vrai ; depuis 1963, la CGT s’est dotée d’une organisation spécifique, "l’Union Générale des Ingénieurs Cadres et Techniciens" (UGICT) qui traite les problèmes spécifiques à l’encadrement et aux professions intermédiaires.

L’UGICT-CGT veut changer le management. Elle revendique un nouveau rôle contributif pour les cadres avec de nouveaux droits. Cela suppose de proposer en matière d’organisation du travail, de droits et recours, de définition et de contenu des contrats d’objectifs (et pas seulement sur la réalisation des résultats) de nouveaux critères d’évaluation fondés sur le travail et non sur le comportement des salariés ; de revendiquer une définition collective et transparente des indicateurs de gestion.

La CGT revendique un Développement Humain Durable dont l’enjeu est d’articuler l’épanouissement au travail, l’efficacité économique et sociale, et les préoccupations environnementales.

 

Etre cadre, vraiment cadre !

 

La reconnaissance de marges d’autonomie et d’une réelle participation active aux décisions sont partie intégrante des attributions des cadres, qu’ils appartiennent aux filières commerciales, techniques, fonctionnelles ou opérationnelles, et ce, du siège aux établissements.

L’Union Fédérale des Cadres CGT propose de…

négocier les objectifs et les moyens de la responsabilité : discuter sur les moyens et les organisations du travail à mettre en œuvre,

développer une éthique professionnelle connectée à la société intégrant des finalités sociales et environnementales,

donner un sens au travail en reconnaissant le droit au libre-arbitre, les capacités d’initiative, d’autonomie, la force de proposition, les capacités d’anticipation, en bref tout ce qui fait le rôle d’un cadre,

créer un statut de l’encadrement assurant à chacun(e) des droits et libertés garantis collectivement et le plein exercice de ses responsabilités sociales,

valoriser le statut cadre qui doit être l’occasion de mettre en avant les connaissances techniques et managériales.

 

« L’offre » syndicale est importante, en quoi la CGT est-elle différente ?

 

A la CGT, nous avons résolument fait le choix d’un syndicalisme de conquêtes sociales, d’un syndicalisme exigeant et ambitieux.

Les employeurs et souvent les media s’évertuent à faire paraître la CGT comme le syndicat de la grève. C’est oublier un peu vite que la CGT est avant tout une force de propositions, plus précisément elle est forte des propositions de ses adhérents. Les syndiqués sont déterminants dans l’élaboration des revendications, dans le débat avec l’ensemble des salariés, dans la détermination et l’engagement des actions. La relation, avec la direction du syndicat, avec les élus et mandatés CGT, permet aux syndiqués une participation active à la vie syndicale.

 

Oui, mais la CGT se préoccupe trop du collectif et ne s’occupe pas des cas individuels !

 

Faux, la démarche de la CGT est, bien évidemment, tournée vers le collectif car seuls les acquis collectifs sont garants d’égalité des droits et peuvent avoir une pérennité ; par contre la défense des cas individuels n’est, en aucun cas, occultée dans cette démarche lorsqu’il s’agit bien de faire valoir le bon droit du salarié (et non d’éventuels passe-droits, fond de commerce de certains syndicats). La CGT défend et soutient l’individualité, pas l’individualisme.

 

Je vote pour la CGT, c’est déjà bien suffisant !

 

Voter, c’est déjà agir. Mais ce n’est pas suffisant. Se syndiquer c’est se donner les moyens de l’action collective. La cotisation syndicale, versée régulièrement par le syndiqué, matérialise son appartenance à la CGT et constitue un élément vital du financement de l’activité de toute la CGT. Elle garantit son indépendance à l’égard du patronat et des pouvoirs publics. Le montant de la cotisation fixé statutairement à 1% du revenu net est un principe d’égalité. Chaque adhérent cotise proportionnellement à ses revenus. La cotisation ouvre droit à un dégrèvement d’impôt de 66% de son montant annuel.

 

Et moi, en tant qu’adhérent, que m’apporte la CGT ?

 

D’abord, une relation privilégiée avec ton syndicat et un espace de réflexions et de débats ou chaque syndiqué compte pour un. Et puis, tu auras la primeur de l’information CGT, une revue mensuelle fédérale, une revue mensuelle interprofessionnelle dédiée à l’encadrement « Options », le journal « Ensemble » de la CGT et d’autres infos plus catégorielles (informatique, commercial, … selon le(s) cas). Tu pourras également, si tu le souhaites, bénéficier de formations syndicales en tant que simple adhérent ou en tant qu’élu ou mandaté (CE, DS, DP, CHSCT,…).

 

Finalement, j’aimerais en savoir plus sur la CGT, mais on ne vous voit pas souvent dans mon service.

 

Effectivement, les militants n’ont pas forcément assez le temps de se rendre auprès de tous les salariés. De plus, ils n’en ont pas forcément la possibilité à cause de multiples entraves au droit syndical de la part des employeurs. Mais il appartient également aux salariés de solliciter l’information, d’alerter le syndicat en cas de problème ; un mail, un coup de fil c’est vite fait et ça peut, très souvent, résoudre rapidement une situation, répondre à une interrogation. Là où elles ont été gagnées, des HIS (Heures d’Information Syndicale) sont organisées périodiquement dans les entreprises ; y assister est un droit acquis dans la limite d’une par mois. Des panneaux d’affichage syndical sont, normalement, installés dans les locaux et mis à jour par les militants locaux.

Il est également toujours possible de s’adresser à un Syndicat Départemental (professionnel), une Union Locale ou Départementale (Inter-professionnelle) pour y obtenir une information, un rendez-vous, un contact …

 

La CGT sur la toile :

• Confédération Générale du Travail (CGT) : http://www.cgt.fr

• Fédération des Activités Postales et de Télécommunications (FAPT) : http://www.cgt-fapt.fr/

Union Fédérale des Cadres : http://www.cgt-fapt.fr Espace Cadre

• Union Générale des Ingénieurs Cadres et Techniciens : http://www.ugict.cgt.fr

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 18:25

Pendule-1Le 29 juin dernier, la Cour de cassation a rendu un arrêt de principe concernant la validité des forfaits en jours, qui régissent la vie quotidienne d’un million et demi de salariés.

Rarement l’annonce d’une prochaine décision judiciaire n’avait provoqué un tel émoi! «Bombe à retardement», «une ardoise de 100 milliards d’Euros», «un coût supérieur à l’aide à la Grèce», «un nouveau coup porté à la compétitivité des entreprises françaises»: économistes, juristes, avocats d’affaire ont multiplié les articles alarmistes.

Le Medef, fait sans précédent, est intervenu volontairement aux côtés de l’entreprise concernée. De quoi s’agissait-il? D’un responsable commercial, dont le contrat de travail prévoyait une convention de forfait en jours et qui réclamait le paiement d’heures supplémentaires au motif que l’employeur n’avait pas rempli ses obligations concernant le contrôle du nombre de jours travaillés et le suivi de sa charge de travail.

(…)

Lire le tract

Partager cet article
Repost0
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 19:35

logo ugictÉditorial : Il est où le nouveau FT !

DEI : Vers la fin du X25 ?

D D S I : Restructuration, vous avez dit restructuration !

DESI : La batail le des superviseurs en 24X24.

DISU : On a besoin des TSP.

Accord au rabais : pourquoi certaines OS signent-elle ?

Elections IRP  d u 2 2novembre : Pourquoi voter CGT

 

Le journal N° 31

Partager cet article
Repost0
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 18:14

ugict référence syndicaleLa question du temps de travail des salariés au forfait jours s’est invitée dans l’actualité à la faveur d’une audience de la chambre sociale de la cour de cassation. Les milieux patronaux ont saisi cette occasion pour effectuer un tir de barrage préventif, anticipant sur une décision importante de la cour pour mettre le droit français en conformité avec le droit européen. A cette occasion le patronat a troqué son discours habituel sur le manque de compétitivité de la France du fait des « rigidités du droit du travail en France » contre un discours sur les risques d’un cataclysme financier pour les entreprises en cas de mise en conformité de la législation française avec le droit européen ! Le gouvernement, qui a refusé cette mise en conformité est resté très discret.

Rappelons le contexte : la situation des salariés en forfaits jours demeure préoccupante. Ils peuvent travailler jusqu’à 78 heures par semaine, sans majoration pour heures supplémentaires, plus de 218 jours, 235 jours ou encore davantage chaque année depuis la loi du 20 août 2008.

A la suite de la plainte de la CGT, le Comité européen des droits sociaux du Conseil de l’Europe, a rendu publique le 14 janvier 2011, une décision condamnant la France pour ce système de calcul du temps de travail non conforme à la Charte sociale européenne révisée, ratifiée par la France. Depuis, le gouvernement joue l’inertie, l’État français maintien sa violation de ses engagements internationaux ...

La Cour de cassation est désormais saisie. On saura le 29 juin si elle choisit de traiter à travers une affaire particulière la question de la conformité au droit européen. Quelle que soit la décision qui sera rendue le 29 juin prochain dans cette affaire, la non conformité de la loi française qui pénalise des salariés, cadres et non cadres, doit être levée.

Le gouvernement français qui fait la sourde oreille doit mettre en conformité la loi avec le droit européen. En laissant l’affaire en l’état, il pénalise les salariés au forfait jours et il fait en outre peser un risque juridique sur les entreprises.

Le MEDEF tente de faire pression sur les magistrats pour éviter toute décision qui ferait respecter le droit européen ici favorable aux salariés. La CGT estime nécessaire que des négociations s’ouvrent dans les entreprises et les branches pour apporter aux salariés en forfaits en jours les garanties nécessaires en matière de durée raisonnable de travail et de rémunération. A défaut, les contentieux ne pourront que se multiplier.

Lire : pourquoi les forfaits jours sont abusifs ? Ce que propose la CGT

 

Partager cet article
Repost0
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 13:18

chsct-dsic.pngA notre demande, messieurs Foulon et Ferri nous ont reçus pour aborder des thèmes que nous jugeons prioritaires dans la période actuelle.

En préambule, nous présentons copie de vos pétitions adressées par les fédérations Cgt Fapt et FO Com au directeur du Courrier et à sa DRHRS. Michel FOULON s'étonne qu'on puisse faire signer des pétitions sur la base de simples allégations.

Pour la Cgt, le bien fondé de cette démarche n'est pas à démontrer ; plutôt que de se laisser "rouler dans la farine" nous préférons, avec les autres organisations qui partagent cette démarche, proposer aux postiers de prendre les devants, de revendiquer, quand il est encore temps, plutôt que de se lamenter et subir quand il sera trop tard.

M. Foulon a finalement convenu que ces mêmes pétitions l’ont alerté de la nécessité de consulter les représentants du personnel… Dommage qu'il faille en arriver là !

... Lire la suite

 

Partager cet article
Repost0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 19:37

Souffrance stopLa DSIC (informatique du Courrier) convoque un CHSCT le 19 mai à St-Quentin en Yvelines avec à l'ordre du jour :

- les déménagments : Quadrants, plateaux projets (avec en prime la visite de l'immeuble les Quadrants)

 

En préalable à ce CHSCT, voici le courrier adressé à la direction par les représentants CGT au CHSCT :

 -  nous souhaitons fortement la présence du médecin du travail au CHSCT du 19 mai 2011

- nous demandons, dans le cadre des réaménagements des espaces de travail et des modifications (relatives ou importantes) des conditions de travail, que les facteurs de risque, tels que ceux qui génèrent du stress, par exemple, et que les facteurs nuisibles, dangereux ou susceptibles de l’être pour la santé physique et morale des agents, ainsi que pour les activités professionnelles, soient étudiés, analysés et pris en compte, avec le plus grand intérêt, ainsi que leurs effets et leurs conséquences, en particulier dans une structure de travail ouverte de type « open–space » avec un effectif important de personnes et de matériels informatiques …

en prenant réellement en considération les revendications et les constats du personnel déjà en place sur un plateau- projet ou en place dans les sites d’origine.

Partager cet article
Repost0
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 08:27

Dans ces conditions, l’intervention des Ingénieurs, Cadres et Techniciens dans le débat sur les retraites, qui va se poursuivre de manière ininterrompue jusqu’en 2013 au moins, sera décisive à la fois pour la préservation de leur régime de retraite spécifique, l’AGIRC, et pour la sauvegarde de l’ensemble de notre système de retraite par répartition, systématiquement et délibérément mis à mal par les réformes et accords successifs intervenus depuis 1993.

 

Lire le tract

Partager cet article
Repost0
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 20:02

NON, nous ne voulons pas choisir la couleur des casques antibruit : nous ne voulons pas être soumis au bruit

NON, nous ne voulons pas choisir l'implantation des espaces pour téléphoner "en paix" : nous voulons pouvoir téléphoner de nos bureaux

OUI, nous voulons des conditions de travail respectueuses de notre santé, nous permettant de travailler sereinement et efficacement, nous permettant d'échanger quand c'est nécessaire, avec nos partenaires proches ou éloignés, sans contrainte, sans fausse convivialité, sans promiscuité …

OUI, nous voulons que notre direction s'inscrive pleinement dans les objectifs, affichés par La Poste, d'amélioration de la "vie au travail" … à moins que, ça aussi, ce ne soit que de la communication.

 

La CGT vous propose une réunion d’information syndicale

Mercredi 27 avril 2011 de 12h45 à 14h00

salle Pléiades, 1er  étage, bâtiment STEPHENSON

 

- Perspectives après les pétitions

- Audience DSIC / Cgt le 11 mai, préparons la ensemble

 

Lire le tract

Lettre adressée à la Direction du CourrierEn colère


Partager cet article
Repost0
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 08:14

A ce jour : 150 signatures 

 

« L’open space » c’est : l’augmentation des risques psycho-sociaux, la baisse de la productivité, du bruit, de la promiscuité, la dépersonnalisation de son espace, la dégradation de la convivialité, le contrôle social renforcé, etc …

Les syndicats CGT et FO de la DSIC ont décidé de lancer une campagne revendicative pour préserver des conditions de travail décentes.

SIGNEZ MASSIVEMENT LA PETITION !

 

20110328TractOpenSpaceFOCGT 20110328TractOpenSpaceFOCGT

20110328PétitionOpenSpacesFoCgt 20110328PétitionOpenSpacesFoCgt

Partager cet article
Repost0

Blog Cgt Fapt 78

  • : Syndicat CGT Fapt des Yvelines
  • : L'actualité revendicative et la défense des droits des travailleurs des Yvelines (78) dans le secteur des activités postales et de télécommunication
  • Contact

Recherche